Visa Fiscal : l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France et l’UFCA signent un partenariat

Jacques DIEMER, Président de l’UFCA ; Bernard LELARGE, Président de l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France
Jacques DIEMER (Président de l’UFCA) et Bernard LELARGE (Président de l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France) lors de la signature de l’accord de partenariat.

La signature d’un accord de partenariat qui démontre une volonté claire en Ile-de-France de renforcer les collaborations entre les experts-comptables et les Organismes des Gestion Agréés (OGA) :

Bernard LELARGE, Président de l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France et Jacques DIEMER, Président de l’Union Francilienne des Centres de Gestion et Associations agréés (UFCA) ont souhaité donner une dimension régionale au protocole de partenariat signé le 15 juillet 2009 entre le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables et les principales fédérations d’OGA.

Il leur est en effet apparu particulièrement important d’encourager la mise en place de collaborations toujours plus efficaces entre les experts-comptables et les Organismes de Gestion Agréés présents en Ile-de-France, ceci dans l’intérêt même des TPE.

Bernard LELARGE et Jacques DIEMER ont donc signé un accord de partenariat le 22 septembre 2009 au siège de l’Ordre francilien.

L’accord prévoit que les experts-comptables délèguent l’exercice du visa fiscal aux OGA. En échange de quoi, ces derniers doivent s’engager à ne pas se transformer en Association de Gestion et de Comptabilité (AGC), à utiliser les travaux des experts-comptables notamment en matière de contrôle de TVA ou encore à faciliter l’intervention d’un expert-comptable pour les adhérents non assistés.

La signature de ce texte traduit une volonté forte des uns et des autres de s’inscrire en Ile-de-France dans un partenariat loyal qui est de nature à maintenir le paysage existant, dans le respect du périmètre d’activité de chacun et ce, dans un climat apaisé.

La signature du protocole s’est faite en présence d’un grand nombre d’experts-comptables, Présidents et directeurs d’Organismes de Gestion Agréés. A cette occasion, les participants ont pu examiner ensemble les dispositions législatives qui concernent les experts-comptables et les OGA mais également d’évoquer concrètement les collaborations sur le terrain. Bernard LELARGE et Jacques DIEMER ont convenu de se rencontrer une fois par trimestre afin de suivre la mise en place de l’accord de partenariat et d’évoquer ensemble tout ce qui pourrait être fait pour renforcer sur le long terme les collaborations entre experts-comptables et OGA.

***

Rappel du contexte et de l’historique ayant conduit à la signature d’un accord de partenariat entre l’Ordre des experts-comptables Paris Ile-de-France et l’UFCA :

La majoration de 25% des revenus des TPE non adhérentes à un OGA : un dispositif contesté :

L’adhésion à un Organisme de Gestion Agréé réalisant un pré contrôle de la vraisemblance de l’assiette de l’impôt permet à une TPE (artisan, commerçant ou professionnel libéral) de ne pas voir son assiette fiscale majorée de 25 %.
Durant toute l’année 2008, cette majoration de 25 % a fait l’objet de contestations qui auraient pu détériorer durablement la relation de confiance qui a toujours existé entre les experts-comptables et les OGA, dès lors que les missions de chacun étaient clairement respectées.
Le gouvernement et les parlementaires ont été amenés à remettre à plat le dispositif de la majoration de 25% et à faire voter une solution qu’ils ont voulu être la plus consensuelle possible, même si dans les faits, force est de constatée qu’elle a générée certaines tensions. Ainsi l’article 10 de la Loi de Finances a introduit un nouveau dispositif applicable à compter du 1er janvier 2010 (après publication d’un Décret) permettant entre autres :

  • Aux contribuables faisant appel aux services d’un professionnel comptable de ne pas subir la majoration de 25% sur les revenus sous certaines conditions (Visa fiscal),
  • Aux contribuables d’adhérer à un centre de gestion agréé sans avoir l’obligation de faire appel à un professionnel comptable,
  • Aux organismes de gestion agréés existant au 1er janvier 2008 de se transformer, sous certaines conditions, en AGC.

Signature au plan national d’un accord qui permet aux OGA et aux experts-comptables de poursuivre leur collaboration dans un climat de confiance réciproque et de respect des missions de chacun :

Le Président du Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables, Joseph ZORGNIOTTI, a constaté la réticence de nombreux experts-comptables à remplir cette mission de « Visa fiscal », craignant qu’elle ne porte atteinte à leur liberté de conseil, notamment en matière fiscale, qu’elle ne soit source de conflit d’intérêt et qu’au final elle ne vienne brouiller l’image de la profession auprès de ses clients TPE.
Le Président du CSOEC a pris l’initiative de réunir à plusieurs reprises toutes les composantes de la famille comptable : les élus du Conseil Supérieur, les syndicats représentatifs de la profession et l’ensemble des fédérations d’OGA, dont l’UFCA. Un protocole de partenariat a été approuvé à l’unanimité durant la séance du Conseil Supérieur du 8 juillet 2009 et signé avec les principales fédérations d’OGA le 15 juillet.

Télécharger le protocole de partenariat.

Cet article vous a plu : partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire pour “Visa Fiscal : l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France et l’UFCA signent un partenariat

  • Prescilla Tros

    Je suis bachelière depuis juillet 2009 et maintenant j’étudie au Québec (Canada). Je fais un DEC (Diplome d’Etude Collégial) en comptabilité et gestion. On m’a dit que cela équivaut a un bac+3. J’aimerais savoir si ce diplôme est reconnu en France ?

    Cordialement.

    Prescilla Tros.